Goshin-jutsu

Frédéric Masseix, avec la ceinture de couleur violette des Maitres de la Zen Nihon Budo Kyokaï. 

 

Titulaire du 7ème Dan Ju-Jutsu AJBA, il est le plus haut gradé de France et second d'Europe de cette fédération traditionnelle japonaise. 

 

Le Goshin-Jutsu développé au CKT se réfère à l'école Mushin-Ryu. Ses références pratiques et historiques sont proches de l'Aïki-Jujutsu et du Kuniba-Ha Goshindo Seishinkaï.

Qu'on le nomme "Goshin-Jutsu" ou "Goshin-Budo" on parle du même art martial. Disons que, "jutsu" fait davantage référence à une pratique opérative, fonctionnelle, tandis que "budo" désigne l'aspect davantage spéculatif, servant à l'accomplissement de soi, au travers de la voie martiale.

Le Goshin-jutsu selon certains auteurs est l'ancêtre de l'Aïkido.

Sur la photo, une projection développée en Goshin-jutsu

Une approche intégrative du Goshin-Jutsu Karaté-Do permet une étude riche, diversifiée, ouverte de techniques. 

L'enseignement du Goshin-Jutsu au CKT de La Vanaude intègre des références aux pratiques traditionnelles que sont :

- le Ju-Jutsu traditionnel japonais 

- l'Aïki-Budo 

- la pratique des armes anciennes (Kobudo) : Bokken, Tanto, Jo

 

Le Dojo permet aux pratiquants d'accéder à des grades de ceintures noires reconnus/délivrés par le Japon (Zen Nihon Budo Kyokaï).  

 

F. Masseix, par ailleurs titulaire du 7ème Dan-JBA de Ju-Jutsu, est chef-instructeur en France chargé du développement AJBA. Tout grade obtenu dans le cadre des activités du CKT La Vanaude est - de fait - reconnu directement par le Japon. 

 


Séminaire national, 2002, Paris

Vidéo de démonstration illustrant les stratégies techniques différentes entre Aïkido et Jujutsu.

Ce document ne promeut pas une supériorité d'un art sur l'autre.

Approche technique intégrative combinant Aïkido, Ju-Jutsu et Nin-Jutsu

Tous droits réservés pour les auteurs, producteurs et éditeurs des vidéos.